Retour à la liste

Ingénieur Procédés Chimie de l'Uranium F/H

Le 5 octobre

Critères de l'offre

  • Ingénieur procédés (H/F)
  • Pierrelatte (26)
  • CDI
  • Temps Plein
  • Domaines d'expertise : Chimie , Logistics , Laboratory , Mode opératoire , Nucléaire Voir plus , Referentiels , Conduite de projet , Production , Recycling , Assemblage , Energétique , Sûreté , Fabrication Voir moins

L'entreprise : Orano

Orano : donnons toute sa valeur au nucléaire !
Notre expertise unique sur le cycle du combustible nucléaire nous permet de proposer à nos clients des produits et des services à forte valeur ajoutée, depuis les mines, la chimie de l'uranium, l'enrichissement, le recyclage, l'ingénierie, le démantèlement, la logistique, jusqu'au nucléaire médical.
Les 16000 collaborateurs du groupe mettent leur expertise, leur maîtrise des technologies de pointe, leur recherche d'innovation et leur exigence absolue en matière de Sûreté au service de leurs clients en France et dans le monde.
Du technicien de conduite d'installation à l'ingénieur d'études et au chef de projet international, Orano recrute annuellement plus de 800 nouveaux collaborateurs.
La BU Chimie & Enrichissement dispose d'une plateforme industrielle de référence mondiale pour ses clients avec des usines les plus modernes et performantes, aux standards du XXIème siècle. Ses activités interviennent après l'extraction et le traitement du minerai d'uranium. Elles recouvrent les services de conversion et d'enrichissement de l'uranium, qui sera ensuite utilisé pour la fabrication des assemblages de combustible destinés aux réacteurs nucléaires. Ses usines permettent de contribuer à la production d'une énergie décarbonée en alimentant l'équivalent de plus de 90 millions de foyers dans le monde.

Description du poste

Au sein du Département Procédés et Progrès Continu de la Direction de la Production, et rattaché au Responsable du secteur procédé pour les usines W (défluoration de l'uranium appauvri) et TU5 (dénitration de l'uranium de retraitement), l'ingénieur procédé chimie de l'uranium est chargé(e) d'améliorer la maîtrise opérationnelle et la performance des procédés.

Ses principales missions consistent à :

- Suivre les indicateurs de performance, analyser les pertes de production, identifier et analyser l'ensemble des dysfonctionnements (perte de production, défaillance d'équipements, dérive sur les paramètres de fonctionnement et de conduite, écarts aux référentiels,…),


- Assurer l'interface avec l'ensemble des acteurs de la performance pour :

. Capter et déployer les bonnes pratiques,
. Analyser le retour d'expériences,
. Standardiser les paramètres d'exploitation et les pratiques opératoires,
En mettant en œuvre les principes et outils de l'excellence opérationnelle ;

- Superviser les modifications (paramètres, opératoires, fonctionnalités du procédé et des outils de conduite), en veillant en particulier à :

. L'expression des besoins auprès des acteurs concernés,
. Les essais et la qualification,
. La mise à jour ou la création des documents nécessaires (note technique, consignes et modes opératoires, modules de formation).

Ces missions sont réalisées en liaison avec les équipes d'exploitation (en HN et en poste), la direction technique (intervention et méthodes de maintenance), la R&D et le laboratoire, ainsi que les équipes projet.

Description du profil

Au sein du Département Procédés et Progrès Continu de la Direction de la Production, et rattaché au Responsable du secteur procédé pour les usines W (défluoration de l'uranium appauvri) et TU5 (dénitration de l'uranium de retraitement), l'ingénieur procédé chimie de l'uranium est chargé(e) d'améliorer la maîtrise opérationnelle et la performance des procédés.

Ses principales missions consistent à :

- Suivre les indicateurs de performance, analyser les pertes de production, identifier et analyser l'ensemble des dysfonctionnements (perte de production, défaillance d'équipements, dérive sur les paramètres de fonctionnement et de conduite, écarts aux référentiels,…),


- Assurer l'interface avec l'ensemble des acteurs de la performance pour :

. Capter et déployer les bonnes pratiques,
. Analyser le retour d'expériences,
. Standardiser les paramètres d'exploitation et les pratiques opératoires,
En mettant en œuvre les principes et outils de l'excellence opérationnelle ;

- Superviser les modifications (paramètres, opératoires, fonctionnalités du procédé et des outils de conduite), en veillant en particulier à :

. L'expression des besoins auprès des acteurs concernés,
. Les essais et la qualification,
. La mise à jour ou la création des documents nécessaires (note technique, consignes et modes opératoires, modules de formation).


Ces missions sont réalisées en liaison avec les équipes d'exploitation (en HN et en poste), la direction technique (intervention et méthodes de maintenance), la R&D et le laboratoire, ainsi que les équipes projet.

Salaire et avantages

Salaire : Salaire selon profil


Référence : OCT20107-5018